Orientation Post-Bac : 4 conseils pour aider votre enfant

L’orientation de votre ado après la 3ème ou après le BAC n’est jamais une question facile. Elle est même souvent accompagnée d’une multitude d’incertitudes. Il n’existe aucune méthode miracle pour être certain à 100% que l’orientation choisie sera la bonne. En revanche, il est possible de limiter certaines fausses routes, et surtout s’assurer de lui concocter les bons éléments qu’il pourra facilement mettre en avant dans son futur CV et dans sa future lettre de motivation.

J’ai donc souhaité vous proposer dans cet article 4 suggestions qui vous permettront d’aider votre adolescent à préparer son orientation post-bac. Je suis justement en train de les mettre en place avec certains de mes élèves afin d’anticiper ce qui les attend en classe de terminale.

Conseil n°1 : Prendre contact avec un conseiller d’un CIO 

Le CIO ou Centre d’informations et d’orientation vous permettra de trouver des informations sur les orientations post-bac : études et formations professionnelles qui pourraient intéresser votre enfant. Vous pourrez ainsi obtenir des conseils individuels. De nombreux documents sont aussi disponibles et consultables sur place. Vous pourrez ainsi en apprendre plus sur les métiers qui seraient susceptibles de l’intéresser. Il en existe partout en France, vous trouverez leur annuaire en cliquant ici.

Conseil n°2 : Faire un stage dans le secteur professionnel

Ce point là est à mes yeux le plus important concernant l’orientation post-bac. Combien de mes élèves avaient une mauvaise représentation du métier qu’ils visaient ? Une vision erronée, bien souvent due aux séries télévisées (médecins, avocats, ingénieurs, chercheurs …) ou parce qu’ils n’avaient que la connaissance des aspects positifs du métier sans en connaître la face négative ! Savez-vous que 80% des étudiants se trompent dans leur orientation (pour lire l’article correspondant, cliquer ici) ? Faire un stage en 3ème est déjà une bonne chose lorsque l’enfant a déjà une idée de ce qu’il a envie de faire. Mais souvent, il n’en sait rien, ou alors, son avis évolue durant ses années de Lycée. Je vous conseille donc de lui faire faire des stages en dehors du système scolaire. Pour se faire, rapprochez vous de votre assurance, il est parfois possible d’obtenir une convention grâce à votre responsabilité civile. Vous pouvez également regarder du côté des CCI (Chambres de commerce et d’industrie) qui délivrent des conventions pour les collégiens et lycéens pour la réalisation de mini-stages en périodes de vacances scolaires. Mais n’hésitez pas non plus à demander au directeur de l’établissement scolaire de votre enfant, certains de mes élèves ont directement pu avoir une convention par ce biais.

Conseil n°3 : Se rendre aux portes ouvertes des établissements

Les portes ouvertes lui permettront tout d’abord de savoir où il met les pieds et de jauger s’il peut ou pas s’y sentir à sa place. Il est aussi chaudement recommandé d’inscrire dans les lettres de motivation à rédiger en fin d’année de Terminale, la date, les personnes rencontrées lors de cette journée, et s’il a assisté à des réunions et/ou des conférences qui lui ont plu.

Conseil n°4 : Élargir son champ de connaissances

Beaucoup de mes élèves s’intéressent à des métiers tels que le dessin, la cuisine, les animaux, la pâtisserie, la photographie, les sciences, etc. Il est alors facile de se rendre à des expositions ou prendre des cours de dessin pour l’un. A des cours de pâtisserie ou de cuisine pour l’autre. A faire du bénévolat dans des refuges pour animaux. Aller visiter des sites touristiques dédiés à la science (VulcaniaLemptégyCité de l’espace …). Tant d’expériences qui l’enrichiront à coup sûr ! Cela lui permettra d’augmenter sa culture sur les sujets qu’il aime et de noter tout ça dans son futur dossier d’inscription pour montrer sa motivation et son intérêt.

 

En bref

Vous l’aurez compris, le but est d’abord d’aider votre enfant à mettre toutes les chances de son côté. Tout d’abord afin de le diriger au mieux dans cette vaste plaine qu’est l’orientation. Ensuite car cela lui offrira la possibilité d’avoir plein de choses à noter dans son CV et dans sa lettre de motivation. Ceci augmentera de manière significative sa chance d’être accepté dans l’établissement de son choix.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou poser vos questions si vous en avez. Je vous invite également à me partager les sujets que vous souhaiteriez me voir traiter.

A bientôt.

Aurelie Arias

Vous souhaitez en savoir plus sur mon parcours et mon expérience ? Je vous invite à cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.